Ecoles d'ingénieurs

Partager  
ENSIAS : École nationale supérieure d'informatique et d'analyse des systèmes
{jathumbnail off} Fondée en 1992, l'École Nationale Supérieure d'Informatique et d'Analyse des Systèmes (ENSIAS) est l'un des neuf établissements de l'Université Mohammed V – Souissi. C'est une grande école d'ingénieurs spécialisée en Technologies de l'Information et de la Communication. Elle a pour missions la formation d'ingénieurs d'état et la recherche en vue du développement technologique et économique du Maroc. L'originalité de son cursus alliant compétences scientifiques et techniques, et ouverture sur l'entreprise en font une des écoles les plus prisées par les étudiants et les recruteurs. L'importance donnée à la pratique des projets permet aux diplômés de l'école d'aborder avec confiance le monde du travail et de prétendre rapidement à des postes de responsabilités dans les domaines les plus variés de la société de l'information.
EMI : Ecole Mohammadia d'Ingénieurs
L’Ecole Mohammadia est une grande école d’ingénieurs sise à Rabat au Maroc. Elle est affiliée à l’Université Mohammed V Agdal et fait donc partie du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique. Elle est située au Quartier Agdal où elle occupe une superficie totale de 8 hectares. Son entrée principale donne sur l’avenue Ibn Sina et est agrémentée d’une horloge qui fut réalisée dans les années soixante par des élèves de l’Ecole sous la conduite d’un de leurs professeurs. Toujours opérationnelle, elle symbolise la créativité et le savoir-faire des élèves ingénieurs de l’EMI.
ENIM : Ecole Nationale de l'Industrie Minérale
Depuis sa création en 1972, l'Ecole Nationale de l'Industrie Minérale n'a cessé d'évoluer pour répondre aux besoins du marché national en ingénieurs de haute qualité ayant différents profils et compétences. En effet, initialement, la mission principale de l'ENIM a été de former des ingénieurs pour le secteur minier et l'industrie minérale. Ainsi entre 1975 et 1983, 400 ingénieurs ont été formés dans les domaines des Mines, traitement des Minerais, et 60 ingénieurs dans le domaine de la métallurgie. Cette dernière spécialité a été créée en 1977 pour accompagner les efforts du pays dans le domaine de la sidérurgie et du développement de l'Industrie métallurgique lancée à cette époque. En 1983, l’ENIM a vu la création de deux nouveaux départements, à savoir l’Electromécanique et le Génie Chimique Energétique, afin de répondre aux besoins nationaux dans ces domaines. A la même période Le département Métallurgie a été transformé en Génie des matériaux, le département Géologie en Sciences de la Terre et les départements Exploitation des Mines et Valorisation des minerais ont été fusionnés en un seul département : Département Mines, assurant une formation polyvalente en Génie Minier. En 1990, une réforme des études a eu lieu pour s’adapter à la suppression des cycles des années préparatoires dans les écoles d’ingénieurs et la création des centres de classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) à l’échelle nationale. Ainsi la formation à l’école est passée de six à trois ans, et les programmes de certaines spécialités ont été revus et adaptés à ce nouveau système et aux nouveaux besoins : le département Génie Chimique Energétique a été transformé en Génie des Procédés Industriels, avec une ouverture sur l’industrie de transformation d’une manière générale et la création en son sein de deux options de formation : Procédés et Energie. En 1990 aussi, le département informatique a vu le jour, malgré les réticences d’un certain nombre de partenaires de l’école.
INSEA : Institut National de Statistique et d'Economie Appliquée
Créé en 1961 sous l’appellation « Centre de formation des ingénieurs des travaux de la statistique », la dénomination Institut National de Statistique et d’Economie Appliquée (INSEA) a été adoptée en 1967 en application du Décret Royal n° 532-67. Ce Décret a été modifié et complété, notamment par le Décret n° 2-99-804 du 6 Chaoual 1420 (13 janvier 2000). - Jusqu'en 1974, L'INSEA se limitait à la formation des ingénieurs d'application de la statistique en trois ans et des adjoints techniques en deux ans mais depuis cette date, et compte tenu des besoins importants dans le domaine de l'informatique, l'Institut a introduit un cycle de formation des Ingénieurs Analystes et un cycle de Programmeurs. L'INSEA devient, de ce fait, le premier établissement supérieur au Maroc à former des cadres en informatique. L'INSEA engloba dès lors, quatre cycles de formation. - En 1983, un cycle supérieur de formation d'Analyste Concepteur et un autre de Statisticien-Démographe ont été introduits. Cette année a connu aussi l'allongement de la durée de formation des ingénieurs d'application à quatre ans au lieu de trois ans et ce, par souci d'améliorer le niveau de cette formation. - En 1990, l'INSEA a mis fin à la formation des cadres moyens (Adjoints Technique et Programmeurs) pour des raisons d'insertion dans le monde du travail et des difficultés liées à la gestion de ce type de formation - En 1995, l'INSEA a opéré un changement majeur dans son système d'enseignement en offrant une formation, sur trois ans, menant à un diplôme d'Ingénieur d'état de l'INSEA
EHTP: Ecole Hassania des Travaux Publics
L’Ecole Hassania des Travaux Publics (E.H.T.P) est une grande école d’ingénieurs située à Casablanca. Elle a été créée en 1971 par le Ministère des Travaux Publics pour pourvoir le Royaume du Maroc en ingénieurs dans les secteurs des BTP, de l’eau, de l’énergie électrique et de l’aménagement du territoire. En 1993, l’EHTP a été érigée en établissement public de formation des cadres sous la tutelle du Ministère de l’Equipement et du Transport. L’EHTP forme des ingénieurs d’un niveau scientifique et technique international dans les domaines du Génie-Civil, du Génie Industriel et des Systèmes de Télécommunications, de la Météorologie, des Sciences de l’Information Géographique et du Génie Informatique. Dans le domaine de la recherche scientifique, l’EHTP dispose d’un ensemble de laboratoires et de centres de recherche dotés des équipements nécessaires à la réalisation des travaux et des études scientifiques et techniques. Consciente de l’impact de la formation continue sur son développement, l’EHTP entreprend annuellement un programme de formation et de perfectionnement des cadres supérieurs des secteurs publics et privés dans des domaines très variés. Sur le plan national et international, l’EHTP entretient un réseau de partenariat très important dans les domaines scientifiques et techniques.
INPT : Iinstitut National des Postes et Telecommunications
Les Télécoms et Technologies de l'Information représentent pour notre pays un atout majeur pour son développement socio économique. En effet, la stratégie nationale de ces dernières années a mis en avant l'importance de la formation de l'ingénieur pour la réussite d'initiatives tel que le plan Emergence. L'INPT, grande école des télécoms et Technologies de l'Information, œuvre pour la formation d'ingénieurs à haut potentiel et s'inscrit dans la dynamique du développement national à travers l'initiative 10 000 ingénieurs. Cette formation d'excellence est basée sur un cursus polyvalent alliant compétences opérationnelles, techniques et managériales. Notre enseignement se base sur un corps professoral permanent de qualité, garant des compétences scientifiques et techniques de notre cursus ; et sur une large ouverture vers le monde professionnel qui assure l'acquisition des compétences technologiques et managériales. Par ailleurs, notre projet éducatif offre une large place à la mobilité à l'international des étudiants et des enseignants à travers de nombreux partenariats que l'école ne cesse de développer. L'adhésion de l'école à la CGE (Conférence des Grandes Ecoles Françaises) en 2008 est d'ailleurs une des actions concrètes qui favorisent fortement cette ouverture. Dans les années à venir, l'INPT ambitionne de renforcer davantage sa position d'école de référence dans les domaines des Télécoms et des Technologies de l'Information par la mise en place d'une annexe à Casablanca, d'une école doctorale et en participant activement au projet de Soft Centre localisé sur Technopolis (Salé).
ENSEM Casablanca : Ecole Nationale Supérieure d’Électricité et de Mécanique
L’École Nationale Supérieure d’Électricité et de Mécanique (ENSEM) forme depuis une vingtaine d’années des lauréats capables de conduire des activités complexes et de haut niveau dans les domaines du Génie Electrique et Génie Mécanique. Située sur la plus grande place industrielle du Maroc, elle bénéficie d’un environnement de choix pour développer ses activités d’ouverture sur le monde de l’entreprise. Ses étudiants bénéficient d’un corps professoral compétent structuré en plusieurs équipes et Laboratoires de recherche et d’une formation scientifique et technique reconnue de qualité. Elle a développé également au fil des années plusieurs partenariats nationaux et internationaux en particulier dans le domaine de la recherche. L’ENSEM a pour vocation aussi de valoriser la recherche et l’innovation scientifique. Dans ce contexte, l’établissement a mis en place un Centre d’Etude Doctorale (CED) qui représente la nouvelle structure qui sera adoptée pour supporter la dernière phase de la réforme LMD et particulièrement l’étape D comme Doctorat. Ceci nécessite la mise en place au sein de l’établissement d’une infrastructure adaptée à la recherche et le renforcement du budget alloué à la valorisation de l’innovation. D’autre part les grands programmes nationaux (Emergence et Offshoring en particulier) contribuent à façonner l’environnement socio-économique de demain et par voie de conséquence les besoins en formation qui en découlent. Les 7 filières de la formation du cycle d’ingénieur que nous avons proposées s’inscrivent dans cette perspective et ont été le résultat d’échanges fructueux entre professeurs, industriels et anciens lauréats de l’ENSEM.
IAV : Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II
Créé en 1966, l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II (IAV) est un établissement supérieur de formation et de recherche. Considéré comme établissement "leader" dans les sciences du vivant et de la terre, il assure trois missions fondamentales intégrées: formation, recherche et développement dans les domaines de l’agriculture, du développement rural, de l’aménagement de l’espace et de la gestion des ressources naturelles. Depuis sa création, il a évolué sur le plan institutionnel et a su élargir son rayonnement national, régional et international. Devenu centre polytechnique d’expertise multidisciplinaire, il assure la formation initiale et la formation continue des spécialistes en sciences et technologies du vivant et de la terre (Ingénieurs, Docteurs Vétérinaires et Docteurs ès sciences Agronomiques) pour répondre aux besoins en cadres de haut niveau des secteurs de l’aménagement de l’espace rural, de l’agriculture, de l’élevage, de l’agro-industrie, des pêches et de l’environnement. Il contribue activement à l’effort de modernisation de l’agriculture à travers la conduite de programmes de recherches novatrices répondant aux attentes et aux besoins d’un monde agricole en perpétuelle évolution, la mise à niveau des entreprises et le transfert de technologies.
ESITH : Ecole Supérieure des Industries du Textile et de l'Habillement
Mise en place en octobre 1996, l’ESITH est le fruit d’un partenariat Public-Privé : Ecole publique délivrant des diplômes d’Etat (signés par le Ministère de l’Industrie) et gérée comme une entreprise privée (ESITH-SA). Au départ, l’ESITH ne formait que pour le secteur Textile Habillement ; depuis 2002/ 2003, l’école a diversifié ses filières de formation en mettant en place des formations transversales demandées par une multitude de secteurs industriels et de service : Logistique, achats et sourcing, chef de produit, distribution et merchandising et hygiène/sécurité/ environnement.
AIAC : Académie Internationale Mohamed VI de l'Aviation Civile
L'Académie internationale Mohammed VI de l'aviation civile (AIMAC'), est un établissement d'enseignement supérieur créé en 2000 par le roi Mohammed VI dans le but de former contrôleurs aériens, électroniciens et ingénieurs . Placé sous l'autorité de l'Office national des aéroports et la tutelle du Ministère de l'équipement et du Transport, l'enseignement dispensé par l'Académie est fondé sur les normes et pratiques recommandées de l'Organisation de l'aviation civile internationale. En 2006 , la formation d'ingénieur conduit au diplôme d'ingénieur d'État au sein de L'AIMAC, reconnu par le conseil national des titres et visé par l'Université de Casablanca conformément aux disposition de la Loi n° 01.00 portant organisation de l'enseignement supérieur. Depuis l'AIMAC forme des ingénieurs dans le domaine du Génie informatique et Exploitation aérienne, Génie électronique et Télécom et Génie industriel et Productique.
Voir Plus
ESI : Ecole des Sciences de l'Information
Créée en 1974, L'École des sciences de l'information (ESI) est un établissement d'enseignement supérieur public à Rabat qui fait partie des grandes écoles ne relevant pas de l'université. Selon le classement de la Direction de la Formation des Cadres du Ministère de l’Enseignement Supérieure de la Recherche Scientifique et de la Formation des cadres, l’ESI fait partie des Etablissements à caractère scientifique et technique (dont entre autres les écoles d’Ingénieurs). Selon le même classement, l’Ecole des Sciences de l’Information, l’Institut National des Postes et Télécommunication, et l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication, sont regroupés dans le pôle intitulé « Sciences et Technologie de l’Information et de la communication ». L'ESI a pour mission principale d'assurer la formation, la formation continue et la recherche dans les domaines des sciences de l'information, notamment l’ingénierie et la gestion du contenu, de l'information et de la connaissance.
Voir Plus
ENSA Al Hoceima : Ecole Nationale des Sciences Appliquées d'Al Hoceima
L'Ecole Nationale des Sciences Appliquées d'Al Hoceima (ENSAH) a été inaugurée le vendredi 25 juillet 2008 dans la commune rurale d’Ait Youssef Ou Ali dans la Province province d’Al Hoceima. Etalée sur une superficie de 5.700 m2, l’ENSA d’Al Hoceima est de nature à doter cette zone géographique d’un pôle scientifique à travers la création d’un noyau universitaire, appuyer le secteur de l’enseignement supérieur technique et promouvoir la formation professionnelle. D’une capacité d’accueil de 500 étudiants, l’ENSA comprend : - un amphithéâtre ; - des salles de cours (travaux dirigés et pratiques) ; - des laboratoires ; - une bibliothèque ; - des terrains de sports et des vestiaires ; - une cafétéria ; - une chambre froide ainsi que d’autres dépendances. Cet établissement, dispense des formations de deux années préparatoires et trois années de spécialités dans les domaines suivants : - génie civil ; - génie informatique ; - génie de l’environnement et des risques naturels. Le positionnement de l’Ecole contribuera à lui conférer une dimension euro-méditerranéenne et à répondre aux besoins régionaux et nationaux en matière de formation en ingénierie, le but étant de contribuer à la formation d’un total de 10.000 ingénieurs à l’horizon 2010.
ENSA El jadida : Ecole Nationale des Sciences Appliquées
L’Ecole Nationale des Sciences Appliquées d’El Jadida -ENSAJ-, est un établissement public qui a pour vocation la formation d’ingénieurs d’état, la formation continue et la recherche scientifique. Son ouverture à l’Université Chouaïb Doukkali, s’inscrit dans le cadre d’une stratégie qui vise à diversifier les formations dispensées dans les établissements de l’université tenant compte des nouvelles exigences du marché de l’emploi national et international, à renforcer le système de passerelles en offrant aux étudiants de nouvelles opportunités de réorientation et à intensifier les interactions avec les opérateurs socioéconomiques par le biais de processus de transfert de technologie, de valorisation de la recherche scientifique et de création d’entreprise.
ENSA Oujda : Ecole National des Sciences Appliquées
L'ENSAO, première et unique grande école d'ingénieurs d'état dans la région de l'oriental a été créée par le décret ministériel N° 2-99-1007 du 1 er rajeb 1422 (19 septembre 2001). L'établissement est localisé sur le campus universitaire. Il s'inscrit dans le cadre de la diversification des formations dispensées au sein de l'Université et de la dynamisation de l'environnement socio-économique et industriel régional et national.
ENSA Tétouan : Ecole Nationale des Sciences Appliquées
L'ENSA de Tétouan, membre du réseau des Ecoles Nationales des Sciences Appliquées, est un établissement public à caractère scientifique culturel et professionnel, créée en 2008 pour être une école d'ingénieur de haut niveau. L'école a pour vocation principale de former des ingénieurs d'état rapidement opérationnels, particulièrement adaptables aux évolutions de la technologie et aux mutations de la société. Elle offre à ses étudiants une insertion professionnelle, à travers une pédagogie de l'autonomie et une adaptation technologique transdisciplinaire orientée vers l'innovation. Depuis sa création, l'école a ouvert ses portes en offrant des formations dans les filières et options suivantes : - Filière Génie des Systèmes des Télécommunications et Réseaux. - Filière Génie Informatique. et compte prochainement ouvrir deux nouvelles filières à savoir : - Filière d'Ingénieur en Mécatronique. - Filière Logistique et Transport.
ENSA Marrakech : Ecole Nationale des Sciences Appliquées
L'ENSA de Marrakech est un établissement public de l'enseignement supérieur à finalité professionnalisante. Elle a été créée en 2000 par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique et constitue une composante de l'Université Cadi Ayyad. Elle s’inscrit dans le cadre de la diversification des formations dispensées au sein de l’Université, et de la dynamisation de l’environnement socio-économique et industriel de la région.
ENSA Safi : Ecole Nationale des Sciences Appliquées
L' Ecole Nationale des Sciences Appliquées de SAFI (ENSA Safi) est un établissement universitaire relevant de l’université Cadi Ayyad et sous la tutelle du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Elle fait partie du réseau des écoles nationales des sciences appliquées réparties sur l’ensemble du territoire national au niveau des grandes villes universitaires du pays. L'ENSAS est spécialisée dans tout ce qui concerne l’enseignement supérieur, la recherche scientifique et technique et la formation d’ingénieurs et des cadres ainsi que la formation continue.
ENSA Tanger : Ecole Nationale des Sciences Appliquées
Créée en 1998 en partenariat avec l'INSA de Lyon (France) et la Faculté des Sciences & Techniques (FST) de Tanger, l'Ecole Nationale des Sciences Appliquées de Tanger (ENSA Tanger) est un établissement public relevant de l'Université Abdelmalek Essaâdi et a pour mission de former des Ingénieurs d'Etat pluri-compétents, et innovants. L'ENSA Tanger conduit une politique d'excellence déclinée à tous les niveaux. Première des ENSA du Maroc a être créée avec une forte ambition d'ouverture sur l’environnement socio-économique, l' ENSA Tanger se fixe aujourd'hui un nouveau défi : renforcer et consolider son positionnement parmi les meilleurs établissements d'enseignement supérieur technologiques du Maroc. L' ENSA Tanger est une école d'ingénieur à recrutement post-baccalauréat qui forme en cinq ans des ingénieurs dans 4 spécialités : Génie des Systèmes de Télécommunications & Réseaux Génie des Systèmes Electroniques et Automatique Génie Informatique (Génie logiciel, Systèmes d’Information) Génie Industriel & Logistique L’architecture pédagogique de l’ENSA est articulée sur deux cycles : un Cycle Préparatoire intégré de 2 ans (soit 4 semestres) et un Cycle Ingénieur de 3 ans (soit 6 semestres). L'école place l'innovation pédagogique au cœur de son dispositif de formation d'ingénieurs avec la mise en œuvre de démarches pédagogiques actives et motivantes : apprentissage par projets, réalisations personnelles, travail en équipe, utilisation des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC). L'école mise sur une étroite collaboration avec le monde industriel par les stages, les contrats industriels et les relations quotidiennes.
ENSA Agadir : Ecole Nationale des Sciences Appliquées
L'École Nationale des sciences appliquées (ENSA) est une École d'Ingénieurs de l'Université Ibn Zohr créée en 1999. Elle a pour vocation de former , pour l'entreprise, des ingénieurs hautement qualifiés dans les spécialités les plus ouvertes susceptibles de connaître d'importants développements : le génie industriel, les télécommunication et réseaux, d'informatique, le génie électrique La création de l'ENSA vient prolonger le caractère professionnel et technologique de l'université. En effet, l'ENSA constitue avec l'ESTA (École Supérieure de Technologie d'Agadir), un groupement technologique performant, scientifique, véritable centre technologique universitaire, qui bénéficie d'un environnement scientifique varié et du savoir-faire industriel des entreprises régionales La formation d'ingénieurs s'effectue sur cinq ans à partir du baccalauréat avec un cycle préparatoire intégré de deux ans et un cycle de spécialité de trois ans. Le modèle de cinq ans permet d'assurer le lien avec l'industrie dés le cycle préparatoire, grâce à l'étalement des matières techniques, des sciences humaines et de gestion dés la première année . Elle permet également aux étudiants d'intégrer des objectifs personnels préparant le choix de la spécialité. L'ENSA est également habilitée à préparer les diplômes suivant: >> Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) >> Diplôme d'Études Supérieurs Spécialisées (DESS) >> Diplôme d'Études Supérieures Approfondies (DESA) >> Doctorat en Sciences Appliquées
ENSA Khouribga : Ecole Nationale des Sciences Appliquées
L'ENSA de Khouribga est un établissement public de l'enseignement supérieur à finalité professionnalisante. Elle a été créée en septembre 2007 par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique et constitue une composante de l'Université Hassan 1er. Elle s’inscrit dans le cadre de la diversification des formations dispensées au sein de l’Université, et de la dynamisation de l’environnement socio-économique et industriel de la région. Objectifs de l'école: - Formation des ingénieurs d’état (avec un cursus de Bac+5) pour répondre aux attentes du tissu socio-économique régional et national. - Recherche Scientifique et Technique et Recherche - Développement. Sa vocation est de former des Ingénieurs d’état polyvalents, hautement qualifiés, dans les spécialités les plus ouvertes susceptibles de connaître d'importants développements : - Génie informatique - Génie des procédés de l'energie et de l'Environnement - Génie industriel - Génie electrique
ENSA Meknès: Ecole Nationale Supérieur d'Arts et Métiers
Depuis son ouverture en septembre 1997, l’ENSAM-Meknès est la seule grande école nationale de type Arts et Métiers au Maroc. L’ENSAM forme des ingénieurs Arts et Métiers de haut niveau et capables de travailler en équipe et de maîtriser l’étude, la conception et la réalisation d’un produit ou d’un système de production. L’école est bâtie sur 10 ha et offre un cadre de travail agréable aux élèves-ingénieurs, au corps enseignant et au personnel administratif. L’ENSAM-Meknès compte, également, 4 amphithéâtres,5 salles de cours, 16 salles de TD, 4 salles de dessin industriel. Un centre de calcul et une salle de conférence réservée à la formation continue. Un forum pour les activités en relation avec l’industrie, principalement « Forum ENSAM-Entreprises ». Une bibliothèque avec 2 salles de lecture pour les étudiants, une salle de lecture pour les professeurs, et une vidéothèque. Un auditorium et une salle de langue avec un équipement ultra moderne. 6 départements disposant chacun de plusieurs laboratoires pédagogiques : •Département Génie Mécanique et Structures ; •Département Automatique, Electronique, Electrotechnique et Electromécanique ; •Département Génie industriel et Productique ; •Département Matériaux et Procédés ; •Département Energétique ; •Département Mathématiques, Informatique et Culture, Sciences de l’Homme et de la Société. Les élèves ingénieurs peuvent être logés au campus universitaire ou à Dar Attalib.
ENSA Fès : Ecole Nationale des Sciences Appliquées
Créée en 2005, l'ENSA Fès comptait 580 étudiants dont 458 ingénieurs en 2011. Son objectif est de former des ingénieurs d'état (cursus de 5 ans) dans l'une des filières suivantes : Génie Industriel, Génie Informatique, Génie Réseaux et Télécommunications, Génie Mécatronique et Génie des Systèmes Embarqués et Informatique Industrielle