Fès : l’USMBA se lance dans la recherche en biotechnologie

L’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA) de Fès décide de renforcer son activité de recherche en biotechnologie. Pour cela, elle a entamé un programme d’investissement de plusieurs millions de dirhams pour la construction d’un centre de recherche en biotechnologie aux normes internationales. Ce dernier sera implanté au Campus universitaire Dhar El Mahraz-Fès, à côté du Centre des études doctorales.

À cet effet, l’université a consacré une enveloppe de 10 millions de DH (MDH) au lancement des travaux de construction de ce futur centre qui comprendra des laboratoires et des unités pilotes s’étendant sur une superficie de 1.600 m². Ce projet de création du «Centre de biotechnologie», qui vient en complément au chantier de modernisation lancé au Campus Dhar El Mahraz, vise à répondre aux besoins en termes d’entité de recherche et à se positionner comme nouvelle plateforme d’analyse en biotechnologie.

Selon les responsables de l’université, «ce projet s’inscrit parfaitement dans la stratégie définie par l’Université et représente une réponse structurante pour le devenir du campus universitaire Dhar El Mahraz».Ce laboratoire de biotechnologie va notamment promouvoir la recherche scientifique dans la région pour permettre d’effectuer des analyses (biologiques, chimiques et technologiques) visant à garantir la qualité d’un produit avant sa mise sur le marché. Il peut s’agir de vérifier la conformité d’un produit fini (aliment, médicament, etc.) à satisfaire aux usages auxquels il est destiné.

Les analyses peuvent également porter sur les matières premières à leur arrivée sur le site, ainsi que les produits intermédiaires issus des différentes étapes du processus de fabrication, afin de les valider pour leur intégration dans la chaîne de production.

Construit sur un bâtiment R+1 plus sous-sol, le nouveau centre sera constitué d’une salle de réserve aérée équipée de produits chimiques, d’une animalerie aménagée pour empêcher la lumière du jour, ainsi que d’un laboratoire muni de grosses machines de 200 et 380 volts. La conception générale du projet doit être conforme à la norme BSL2 (Bio Safety Level 2).

Un niveau de sécurité biologique (BSL) garantissant un ensemble de précautions de confinement biologique nécessaires pour isoler des agents biologiques dangereux dans un laboratoire fermé. En effet, le BSL2 convient aux travaux impliquant des agents présentant un risque potentiel modéré pour le personnel et l’environnement.

Un potentiel à exploiter

La biotechnologie est un domaine émergent en pleine croissance doté d’un marché mondial qui peut atteindre une valeur de 727,1 milliards de dollars d’ici 2025. C’est une technologie qui utilise la science et les systèmes biologiques, des organismes vivants ou des dérivés ou parties de ceux-ci pour fabriquer ou modifier des produits ou des procédés à usage spécifique. Elle exploite les processus cellulaires et biomoléculaires pour développer des technologies et des produits qui contribuent à améliorer la vie et la santé de la planète.

Le terme biotechnologie englobe plusieurs aspects en relation avec la biologie. Il couvre de nombreuses disciplines comme la génétique, la biochimie, la biologie moléculaire, la microbiologie… La biotechnologie est à l’origine de nouvelles technologies et de produits concernant la santé humaine (développement de nouveaux médicaments, vaccins et thérapies), l’agriculture, la biotechnologie industrielle, l’énergie...

Source : leseco.ma

Publié le : 08/08/2022

Formations

Ingénieur Agro-industrie – Territoires et développement rural

Diplôme d'ingénieur - Marrakech,Université Privée de Marrakech

Master Management hospitalier

Master - Marrakech,Université Privée de Marrakech

Master en Journaliste et Communication

Master - Casablanca,ESJC

BAC +3 Communication et publicité

Licence - Casablanca,Com'sup

Génie Mécanique

Diplôme d'ingénieur - Casablanca,Université internationale de Casablanca
Afficher toutes les formations

Ecole à la une