Etudes supérieures: près de la moitié des étudiants quittent l’université sans diplôme

Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, a révélé mardi 4 janvier, lors d’une réunion avec la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des conseillers que 49,4% d’étudiants inscrits dans une faculté la quittent sans diplôme. 

Lors d’une réunion avec la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des conseillers mardi 4 janvier, Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, a révélé que 49,4% d’étudiants inscrits dans une faculté la quittent sans diplôme, rapporte Al Ahdath Al Maghribiya dans son édition du jour.

De plus, 35% de l’ensemble des titulaires d’un baccalauréat scientifique ou technique préfèrent s’orienter vers les domaines des sciences économiques, sociales, littéraires et humaines en raison de la barrière de la langue. Selon eux, il est difficile de poursuivre leurs études en français, constatant que cette situation entraîne des difficultés d’entrée et d’intégration sur le marché du travail.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation a indiqué, dans son intervention, que le système du «bachelor», qui proposait de surmonter ces contraintes, se heurte à un certain nombre de difficultés, selon le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique.

Le responsable du gouvernement a passé en revue les efforts déployés par le ministère pour faire progresser le secteur de l’enseignement supérieur, expliquant que le nombre de cycles de formations approuvées avait été porté à 3.858, dont 2.812 dans le public et 1.040 dans le privé. On compte également 32.833 places dans les instituts supérieurs et grandes écoles à accès limité, soit 5% de plus par rapport à l’année universitaire précédente.

Dans cette dynamique, huit nouvelles universités réparties sur plusieurs régions du royaume, dont les régions du sud, ont été ouvertes. Les montants des bourses aux étudiants ont aussi été revus à la hausse, passant de 200 MDH pour atteindre plus de 2 MMDH durant l’année universitaire en cours. 408.000 étudiants en ont bénéficié cette année, soit une augmentation de 1,5% par rapport à l’année universitaire précédente.

Pour rappel, le nombre d’étudiants de l’enseignement supérieur s’élève à un million et 177 000 étudiants pour l’année en cours (sur environ 36 millions de personnes), contre un million et 85 000 étudiants l’année dernière, soit une augmentation de 8,5%.

Le nombre d’étudiants de l’enseignement supérieur est d’1.177.000 étudiants pour l’année en cours (sur environ 36 millions de personnes), contre 1.085.000 étudiants l’année dernière, soit une augmentation de 8,5%.

Source: h24info.ma

 

 

Publié le : 07/01/2022

Formations

Master Sciences de Management – Marketing

Master - Marrakech,Université Privée de Marrakech

Banque et Finance

Master - Rabat,HEC Rabat

Génie Mécanique

Diplôme d'ingénieur - Casablanca,Université internationale de Casablanca

GESTION FINANCE

Mastère Spécialisé - Casablanca,ESG Maroc
Afficher toutes les formations

Ecole à la une