L’Université Ibn Tofaïl cède un brevet d’invention à une société privée

À Kénitra, la recherche scientifique au service du développement économique n’est pas qu’un slogan. En ce sens, l’Université Ibn Tofaïl a organisé, lundi 18 janvier, une cérémonie de signature d’un contrat de cession de son brevet d’invention relatif à la production, la formulation et le recyclage d’un produit biofongicide et biostimulant à base de «Trichoderma asperellum». 
La cession de ce brevet d’invention, qui constitue une première au niveau national, s’inscrit dans le cadre d’une stratégie mise en œuvre par l’Université visant la commercialisation de la propriété intellectuelle, ainsi que la valorisation et le transfert des résultats de la recherche académique au monde socio-économique, sous forme de nouveaux produits et services et permettant ainsi la promotion et le renforcement du partenariat public-privé.
Il s’agit d’un produit biofongicide et biostimulant développé par l’équipe de botanique, biotechnologie et protection des plantes du laboratoire des productions végétales, animales et agro-industrie de la Faculté des sciences de Kénitra. Ce nouveau produit répond aux exigences du développement durable.
Lors de son allocution, Saaïd Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a indiqué que l’Université Ibn Tofaïl a adopté la démarche adéquate pour exercer une attractivité sur les entreprises. «De ce fait, elle renforce son positionnement au niveau national et apporte une plus-value et une richesse à l’économie nationale», a-t-il indiqué. 
Et d’ajouter : «Il s’agit d’une démarche que nous saluons tous, puisqu’elle nous permet d’arrimer la recherche académique à l’entreprise et à l’industrie». Le ministre n’a pas manqué de préciser que cette initiative inédite des enseignants chercheurs de l’Université Ibn Tofaïl répond parfaitement à la stratégie de son département visant à encourager l’innovation. 
«Nous évoluons vers une recherche scientifique utile et créatrice de richesse avec un impact sur le développement socio-économique», a-t-il relevé, soulignant que l’Université Ibn Tofaïl occupe une place prépondérante en matière de recherche scientifique et dispose d’un énorme potentiel en matière de production de brevets, près de 136 en 2020 contre environ 108 l’année précédente, soit une évolution de près de 26%.
Dans le même ordre d’idées, Driss Ouaouicha, ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur, a considéré que la signature d’un contrat de cession de brevet d’invention est une étape cruciale dans le domaine de la recherche scientifique. «C’est un exploit au service de la société, qui valorise la recherche afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens», a-t-il expliqué, notant que ce partenariat public-privé traduit dans la réalité l’intégration de l’université marocaine dans son environnement socioéconomique. 
De son côté, le président de l’Université Ibn Tofaïl, Azzeddine El Midaoui, a qualifié la signature du contrat de cession du brevet d’événement exceptionnel, à travers lequel l’université, les chercheurs et les secteurs public et privé fêtent la cession du premier brevet national à une société privée. M. Midaoui a salué «ce saut qualitatif réalisé par l’Université Ibn Tofail qui ne se limite plus uniquement à la production et aux publications scientifiques, mais qui se consacre désormais à la production et surtout à la mise en valeur de ses brevets».
À noter que cette cérémonie de signature s’est illustrée par la présence du gouverneur de la province de Kénitra, Fouad M’hamdi, des doyens des Facultés, des directeurs des grandes écoles et de plusieurs personnalités. Tout le monde s’accorde à dire que cette initiative exceptionnelle qui profitera à la société «Agricultural And Trading Company» ATRACO Sarl pour son exploitation industrielle, sa commercialisation et son utilisation en agriculture constitue un événement majeur et un exemple à suivre en matière de coopération entre les universités et le secteur productif.

Source: lematin.ma

Publié le : 20/01/2021

Formations

Executive MBA

MBA - Casablanca,TBS Casablanca

Medecine dentaire

Doctorat - Rabat,Université Internationale de Rabat

Ingénieur en Génie Civil – infrastructures de transport / infrastructures de bâtiment

Diplôme d'ingénieur - Marrakech,Université Privée de Marrakech

Master Achats & Logistique

Master - Casablanca,ESCA

Automatique Industrielle et Contrôle qualité

Autre diplôme Bac+5 - Marrakech,ISGA Campus Marrakech
Afficher toutes les formations

Ecole à la une