la 5eme édition d’Africa code Week lancée au Maroc

la 5e édition d’Africa code Week lancée au Maroc

NUMERIQUE – L’Africa code Week (ACW) entame sa cinquième année avec un objectif ambitieux : initier 1,5 million de jeunes Africains aux compétences numériques, de codage et avec un accent sur l’autonomisation des filles.

SAP, l’UNESCO ainsi que ses partenaires se sont réunis au ministère de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique afin de déclarer l’édition 2019 de l’Africa code Week ouverte dans 36 pays.

Avec un record de 8600 enseignants formés et 1,6 millions de jeunes initiés au codage dans le cadre de cette initiative, le Maroc montre l’exemple depuis la création de l’APA en 2015.

Saïd Amzazi, Ministre de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du Maroc, a déclaré que le codage représentait la langue que tout participant actif à la quatrième révolution industrielle devrait utiliser pour parler. « Le Maroc a organisé ces quatre dernières années des ateliers dans tout le royaume, l’année dernière seulement ayant attiré plus d’un million d’étudiants. Avec l’appui de nos partenaires enseignants, bénévoles et étudiants, nous nous tournons vers la Semaine du code de l’Afrique de cette année et vers un avenir prometteur pour les jeunes marocains dans l’économie numérique du 21èle siècle. »

Améliorer l’accès des filles à l’éducation numérique

Cet atelier qui se tient à Rabat réunit un groupe de 27 enseignantes venant de divers pays d’Afrique. Pendant les quatre jours de l’ACW, elles assisteront à des sessions de formation immersives sur le nouveau programme de formation des enseignants ACW et les nouvelles fonctionnalités offertes par Scratch 3.0, la plateforme d’apprentissage lancée par le MIT Media Lab et utilisée dans toutes les activités ACW.

Une fois familiarisés avec les technologies qui sont au cœur de la quatrième révolution industrielle, les participants partageront également leurs meilleures pratiques en matière de tutorat des filles, de stratégies de renforcement des capacités et de transmission des compétences numériques aux élèves âgés de 8 à 16 ans.

Organisé du 2 au 4 octobre 2019 au ministère de l’éducation à Rabat en partenariat avec l’UNESCO dans le cadre des activités de la journée mondiale des enseignants, L’ACW 2019 avait démarré par un atelier visant à mobiliser les enseignantes pour améliorer l’accès des filles à l’éducation numérique.

Réunissant 27 enseignantes très influentes qui ont fait leurs preuves dans l’enseignement et la formation aux STEM auprès des élèves de 8 à 16 ans de toute l’Afrique, cet atelier a fait suite à une série de session de formation des formateurs qui se sont tenues dans les pays participants depuis le mois d’août et ont permis aux enseignants locaux et aux formateurs bénévoles d’acquérir les outils pédagogiques nécessaires pour transmettre aux élèves des compétences numériques pendant l’ACW en octobre 2019.

Combler les disparités numériques entre les genres

Fédéric Alran, Directeur Général pour l’Afrique Francophone chez SAP North West Africa, a déclaré qu’il était urgent de promouvoir chez les femmes une participation égale dans l’économie numérique mondiale. « Sur le plan mondial, 24% seulement des emplois dans le secteur des TIC sont occupés par des femmes, et il y a 250 millions de femmes de moins que d’hommes en ligne, ce qui les empêche d’accéder à l’information et à l’éducation et de participer activement à l’économie. Grâce à l’appui de nos partenaires des secteurs publics et privés, de volontaires, d’enseignants et d’ambassades, nous nous efforçons de combler les disparités numériques entre les genres et de contribuer à ce que chacun puisse jouer un rôle en ce qui concerne l’évolution du contient dans la quatrième révolution industrielle ».

Pour sa part, Moez Chakchouk, Directeur Général Adjoint pour la communication et l’information à l’UNESCO a déclaré : « Pour atteindre les objectifs de développement durable – notamment l’objectif 4 qui définit une vision globale de l’éducation – il est essentiel que les efforts de développement des compétences numérique soient menés de manière inclusive afin que tous puissent bénéficier des avantages de l’économie numérique mondiale. Nous avons hâte de célébrer la journée mondiale des enseignants 2019 avec des partenaires privés et publiques de Africa Week avec les enseignantes qui non seulement aideront à renforcer les capacités numériques, mais serviront aussi de model pour les filles de tout le continent ».

Dotée de plus de 50 000 enseignants formés et de 4,1 millions de jeunes engagés dans 37 pays depuis sa création en 2015, l’Africa Code Week a déjà apporté une contribution durable au renforcement des capacités pédagogiques locales en éducation numérique, sur l’ensemble du continent. Avec de plus en plus de partenaires publics, privés et à but non lucratif, l’initiative a pour mission d’avoir un impact durable sur un plus grand nombre d’école, d’enseignants et d’élèves dans les années à venir.

Selon Claire Gillissen-Duval, Directrice de l’EMEA Corporate Social Responsability et Africa Code Week Global Lead chez SAP, « les partenaires ACW se penchent sur la question de l’inclusion numérique et de l’égalité entre les genres avec une série de mesures qui font partie de la présente édition de la revue. La participation moyenne des femmes aux évènements de l’année dernière s’élevait à 46%, ce qui indique des progrès énormes vers l’autonomisation des filles dans l’économie numérique et de la promotion d’une plus grande égalité des sexes dans l’éducation aux TIC en Afrique. Avec l’appui de notre réseau continental de partenaires gouvernementaux, du secteur privés, des ONG et de l’industrie, nous espérons faire entrer davantage des jeunes – filles et garçons – dans le monde numérique au cours d’activité de l’APA de cette année ».

Parmi les partenaires historiques qui ont uni leurs forces à celles de SAP dans le cadre de l’ACW, UNESCO YouthMobile, Google et le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du Développement (BMZ – par le biais de l’initiative eskills4girls) ont attribué des centaines de micro-subventions pour multiplier les sections de formation des formateurs et des ateliers de codage en mettant l’accent sur la participation des filles.

Pour savoir où se tient l’atelier Africa Code Week le plus proche de chez vous, ou pour avoir accès à une gamme d’outils d’apprentissage numériques, veuillez visiter www.africacodeweek.org

Source: industries.ma

Publié le : 07/10/2019
SUR NOTRE SITE & PROFITEZ DE NOMBREUX AVANTAGES

Formations

BAC +3 Communication et publicité

Licence - Casablanca,Com'sup

BBA Finance

Diplôme Bac+4 - Rabat,ESLSCA Business School Paris|Campus Rabat

Marketing et Communication

Master - Casablanca,Université internationale de Casablanca

Mastère spécialisé Marketing digital et E-Business

Mastère Spécialisé - Rabat,ESLSCA Business School Paris|Campus Rabat
Afficher toutes les formations

Ecole à la une