Formation en médecine traditionnelle à l'Université Hassan II de Casablanca

Formation en médecine traditionnelle à l'Université Hassan II de Casablanca

Des responsables de la Commission de la santé nationale chinoise ont présenté dimanche le nouveau projet de Centre sino-marocain de médecine traditionnelle qui sera installé à Casablanca, dans le cadre des projets programmés par l'Initiative la Ceinture et la Route (ICR).

Sa présentation a eu lieu lors de la visite du ministre marocain de la Santé, Anas Doukkali, à l'Université de médecine traditionnelle chinoise de Shanghai, accompagné du chef de la Direction des hôpitaux et des thérapies mobiles au sein du ministère, Abdelilah Boutaleb, indique l'agence de presse marocaine MAP.

Cette visite intervient en marge de la participation du ministre marocain à la 2e session du Forum sur la coopération sino-arabe dans le domaine de la santé, qui a ouvert ses travaux vendredi à Beijing, en présence de ministres de la Santé de pays arabes, de représentants de la Ligue arabe et d'organisations et d'institutions internationales ainsi que des d'experts.

Selon le directeur des hôpitaux universitaires au sein de la Commission de la santé nationale chinoise, le centre se spécialiserait dans la médecine traditionnelle sous ses trois aspects, à savoir le traitement, l'éducation et la formation, ainsi que la recherche scientifique, notant qu'il servira de référence en Afrique du Nord, a-t-on ajouté de même source.

Les responsables chinois ont également donné un aperçu général sur l'Université de médecine traditionnelle chinoise de Shanghai, fondée en 1956 et qui compte actuellement huit hôpitaux universitaires intégrés de médecine chinoise, notant qu'elle accueillait également des médecins du secteur privé intéressés par des formations en médecine traditionnelle chinoise.

A cette occasion, M. Doukkali a souligné l'importance de l'expérience de la Chine dans le domaine de la médecine traditionnelle, soulignant que le Maroc disposait d'un potentiel dans le domaine des plantes médicinales qui devrait être exploité et développé par le biais de l'Agence nationale des plantes médicinales et aromatiques.

Il a indiqué qu'un accord serait signé entre l'Université de médecine traditionnelle chinoise de Shanghai et l'Université Hassan II de Casablanca pour dispenser des formations dans ce domaine.

Le ministre a également visité un hôpital universitaire de Shanghai qui associe la médecine traditionnelle chinoise à la médecine moderne.

Cette visite a été une occasion d'en apprendre davantage sur l'expérience de l'hôpital dans ce domaine et sur la nature des services hospitaliers fournis aux patients, ainsi que sur l'expérience chinoise dans le domaine de la gestion des hôpitaux publics.

Plus tôt dans la journée, M. Doukkali s'était rendu dans une unité industrielle spécialisée dans l'industrie biopharmaceutique pour se familiariser avec l'expérience chinoise dans l'industrie pharmaceutique et discuter du développement de partenariats dans ce domaine.

Il s'agit du groupe pharmaceutique S3, groupe leader dans le développement et la fabrication de produits biopharmaceutiques, spécialisé dans les protéines génétiquement modifiées et les protéines synthétiques utilisées dans divers domaines médicaux tels que les maladies rénales et le traitement de certains cancers et infections.

Source: french.china.org.cn

Publié le : 19/08/2019
SUR NOTRE SITE & PROFITEZ DE NOMBREUX AVANTAGES

Formations

Licence Management Général

Licence - Marrakech,Université Privée de Marrakech

Programme Grande Ecole - Finance D’entreprise De HEM

Master - Casablanca,Campus Casablanca

Mastère spécialisé Trading et Finance des Marchés

Master - Rabat,ESLSCA Business School Paris|Campus Rabat

Ingénieur Agro-industrie – Territoires et développement rural

Diplôme d'ingénieur - Marrakech,Université Privée de Marrakech
Afficher toutes les formations

Ecole à la une