L'ENSA s'allie à l'ENA-France

L'ENSA s'allie à l'ENA France

ADMINISTRATION - L’École nationale supérieure d’administration met les bouchées doubles pour doter l’administration publiques de cadres supérieurs qualifiés. Cet établissement, fruit de la fusion entre l’ENA et l’ISA, vient d’acter son partenariat avec l’École nationale d’administration française pour faire émerger des profils "à la page".

Un protocole d’accord a été signé dans ce sens entre Rachid Melliani, directeur général de l’ENSA et son homologue française, Nathalie Loiseau, hier mardi. Par ce nouveau partenariat, le management de l’ENSA souhaite promouvoir la mobilité de ses étudiants. Les étudiants de l’ENSA pourront bénéficier de stages pratiques au sein de l’administration française. Des sessions de formation initiale et continue sont également prévues.

Le corps enseignant n’est pas en reste. Les formateurs et fonctionnaires de l’ENSA seront également attendus à l’ENA de France dans le cadre de visites d’études et des cycles internationaux de formation. À l’évidence, une mise à niveau de la formation proposée par l’ENSA s’impose pour réussir le chantier de la régionalisation avancée.  Si rien n’est fait, l’administration restera sur des postures immobiles. D’ailleurs, la fusion ENA-ISA, qui a été entérinée en 2015, s’inscrivait dans la droite ligne d'accompagnement de modernisation et de rationalisation de la gouvernance administrative, tout en appuyant le processus de régionalisation et de décentralisation. Pour le HuffPost Maroc, Rachid Melliani revient sur les besoins de remise à jour de la formation des cadres de l’administration publique.

HuffPost Maroc: Dans quel cadre s’inscrit la convention que votre établissement a signée avec l’État français et quels en sont les objectifs?

Rachid Melliani: L’ENSA se penche actuellement sur un projet de réforme de ses méthodes pédagogiques. L’idée est d’adopter une nouvelle approche pour adapter notre formation aux nouvelles exigences de l’administration publique. La convention signée avec l’ENA de France nous permettra justement de tirer profit du savoir-faire français puisque des actions bilatérales sont prévues aussi bien en matière de formation initiale que continue.

L’administration publique est souvent pointée du doigt. Avez-vous identifié ses besoins?

Les besoins de l’administration sont multiples. En tête, la nécessité de renforcer les compétences d’élaboration, de suivi et d’évaluation des politiques publiques. C’est toute l’approche pédagogique qui est appelée à changer. Aujourd’hui, nous avons besoin d’un projet pédagogique pratique, opérationnel, qui soit davantage ouvert sur les dynamiques qui s’imposent à l’administration marocaine. Il convient donc d’accompagner cette nouvelle donne en améliorant la qualité de la formation initiale tout en investissant dans la formation continue à travers des actions de perfectionnement des compétences.

Justement, comment accroitre la performance de l’ENSA dans son environnement externe?

L’école est appelée à interagir avec son environnement externe, en l’occurrence l’administration, en associant les praticiens dans le projet pédagogique. Il faut dans ce sens favoriser une interaction positive entre ces professionnels et le corps enseignants. L’idée est de renforcer le côté pratique à travers des mises en situation et des études de cas.

Qu’en est-il de la recherche scientifique, qui reste le maillon faible du système marocain ?

À l’ENSA, nous affichons une très forte ambition pour investir dans la recherche appliquée. Là encore, le but est de répondre aux besoins de l’administration publique. Mais il faut attendre l’adoption de certains décrets d’application. Nous avons commencé par les textes relatifs à la formation initiale. Ceux portant sur la formation continue sont en cours d’élaboration.

Source : HuffPost Maroc

Publié le : 03/03/2017
SUR NOTRE SITE & PROFITEZ DE NOMBREUX AVANTAGES

Formations

BAC +3 Communication et publicité

Licence - Casablanca,Com'sup

Kinésithérapie du Sport

Master - Casablanca,Université internationale de Casablanca

Management immobilièr (BAC+5)

Master - Tanger,CAP SUP'

COMMERCE INTERNATIONAL

Mastère Spécialisé - Casablanca,ESG Maroc

Diplôme d'Etudes Universitaires des Métiers de la Logistique

Autre diplôme Bac+3 - Tanger,Med Métiers - L'Institut Supérieur des Métiers Industriels
Afficher toutes les formations

Ecole à la une